· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Accès direct
20 ?me anniversaire des droits de l’enfant, triste anniversaire.

Article mis en ligne le 14 novembre 2009 par Webmaster  

Alors que les manifestations se multiplient pour fêter le 20ème anniversaire de la signature de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), nous ne pouvons pas nous réjouir de l’application et de l’interprétation de cette convention par la France.

(JPG)

Quand l’article 9 stipule : « Les États patries veillent à ce que l’enfant ne soit pas séparé de ses parents contre leur gré, à moins que les autorités compétentes ne décident, sous réserve de révision judiciaire et conformément aux lois et procédures applicables, que cette séparation est nécessaire dans l’intérêt supérieur de l’enfant. » , le ministre de l’immigration interprète : « Le maintien de l’unité familiale est une règle immuable, générale, plus encore un droit, qui s’applique à toutes les familles, qu’elles soient ou non en situation régulière. Il est donc inenvisageable de séparer les enfants de leurs parents lors du placement en centre de rétention administrative ».Eric Besson, juin 2009, Des enfants, des nourrissons sont brutalement arrachés à leurs lieux de vie, à leur école, pour être enfermés avant un départ forcé vers un pays qu’en général ils ne connaissent pas, et ou souvent leur vie sera menacée,

Ce « maintien de l’unité familiale » n’empêche pas les autorités de séparer les familles, d’expulser seul le père ou la mère, faute de pouvoir interpeller les enfants. Ces enfants sont parfois de nationalité française.

Des jeunes majeurs qui ont toute leur famille en France, se voient aussi expulser, dès leurs 18 ans.

Pressées, perverties par la politique du chiffre, les administrations françaises mettent en œuvre de façon « industrielle » des objectifs de rendement appliqués à des personnes : il faut expulser 27 mille étrangers, quelque soit leur âge.

Pour illustrer et dénoncer les pratiques de l’Etat français qui a institutionnalisé et systématisé, officiellement, l’enfermement des enfants depuis2005, au mépris du droit, au mépris du respect dû à toute personne, RESF reconstituera un centre de rétention administrative à

Mâcon, esplanade Lamartine,

SAMEDI 21 NOVEMBRE,

de 11 heures à 12 heures.

Un cercle de silence accompagnera cette reconstitution.

L’opinion publique, les citoyen(ne)s ont plus que jamais le devoir d’assurer le respect des textes internationaux, ratifiés par la France, pour assurer la protection des droits de l’Enfant.

Nous invitons tous ceux qui refusent cette politique honteuse et dangereuse pour chacun d’entre nous à nous rejoindre.

Tract du 20ème anniversaire de la Convention Internationale :

Word - 100.5 ko
20 ?me anniversaire de la Convention Internationale

Voici 3 affiches format A3 :

Word - 54.5 ko
Word - 19.5 ko
Word - 19.5 ko
(JPG)
Ce site à reçu 278109 visites dont 33 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 93 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs