· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 28 mars 2007 par Webmaster
Publié le 8 octobre 2006 par Webmaster
Accès direct
6924 R ?GULARISATIONS, COMME PR ?VU... ET APR ?S ?

Article mis en ligne le 21 septembre 2006 par Webmaster  

COMMUNIQUÉ 19 septembre 2006 6924 RÉGULARISATIONS, COMME PRÉVU... ET APRÈS ?

Les 6924 régularisations au final - d’adultes, pas de familles- dans le cadre de la circulaire du 13 juin. ce n’est malheureusement pas une surprise. Le ministre de l ’Intérieur l’avait annoncé - il avait osé l’annoncer avant même que les dossiers soient examinés- 30% seraient gagnants -régularisés, 70% donc perdants. Le système des quotas était posé par avance. Et la réalité est pire : 20% de "bons", 80% de "mauvais". Aussi, si nous nous réjouissons pour celles et ceux, régularisés, qui vont enfin pouvoir vivre tranquillement, dignement, comme chacun en a le droit, force est de constater qu’on est loin du compte. La circulaire du 13 juin avait déclenché un immense espoir... mais ce fut une véritable loterie. Cet espoir, entretenu par les déclarations médiatisées de N. Sarkozy et d’A. Klarsfeld qui ont suivi, a déclenché cette ruée immédiate vers les préfectures. Les dépôts collectifs initiés par RESF sont venus ensuite, en toute connaissance de cause pour chaque famille qui a librement décidé de s’y joindre. Aujourd’hui, beaucoup de familles n’ont pas encore été convoquées. D’autres n’ont toujours pas reçu de réponses. Tous ces gens vivent aujourd’hui dans l’angoisse de l’attente, ou dans l’effondrement après le refus. Et ils ont la peur au ventre. C’est une honte, c’est indigne. C’est une tricherie cynique, une traîtrise...

Et c’est N. Sarkozy qui accuse RESF d’être démagogique et irresponsable( !), relayé par son étrange médiateur, A. Klarsfeld dont l’expression est réduite à un psittacisme navrant : dire et redire tout ce que dit le maître. C’est N.Sarkozy le démagogue, qui médiatise des annonces qui ne sont que des arnaques. C’est N. Sarkozy, le démagogue, qui instrumentalise les sans papiers dans la perspective des élections présidentielles en amalgamant immigration, invasion, chômage, délinquance et insécurité... C’est N. Sarkozy, l’irresponsable ; qui attise la xénophobie et la tentation raciste et, par réaction, entretient le repli communautariste qui enferme et sépare. Au final, une politique inhumaine aux relents nauséeux qui ne résoud en rien le problème des migrations et cause d’infinies souffrances.

Nous avons assuré une veille vigilante durant tout l’été. Et le butin de la chasse aux enfants, aux jeunes et aux familles n’a pas été à la hauteur du projet du ministre. Maintenant, heureusement, la rentrée scolaire est faite : les enseignants, les parents d’élèves, les élèves eux-mêmes, les citoyens, les élus... nous sommes tous là : prêts, mobilisés, solidaires et déterminés à ne pas supporter l’inacceptable. L’ampleur de la mobilisation du réseau, depuis deux ans - sur tout le territoire français - , qui rassemble des associations et des gens de d’opinions diverses, les 123 000 signataires de la pétition " nous les prenons sous notre protection", c’est la preuve que ce pays n’est pas sarkozyfié.

Ce qui nous réunit autour des enfants, des jeunes majeurs, des familles menacés d’expulsion, c’est une volonté commune : que ce pays devienne ce qu’il prétend être, le pays des droits de l’Homme.

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 283183 visites dont 19 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 93 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs