· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Accès direct
Cercle de silence, Samedi 9 mai , 15 h,Chalon Sur Sa ?ne.

Article mis en ligne le 5 mai 2009 par Webmaster  

Cercle de Silence

A Chalon Sur Saône

Samedi 9 mai à 15h

Place de Beaune

Un cercle de silence, pourquoi ?

Parce que, en ce temps de crise et d’élections européennes, les étrangers « sans-papiers » sont la cible par excellence de Besson / Sarkozy ;

Parce que, face aux expulsions massives, aux internements d’enfants en CRA comme à Nîmes, aux tentatives d’intimidation de qui essaie de s’y opposer, il n’est ni possible ni même pensable de se taire ;

Parce qu’ici même, Sevgi Akdéniz, Chalonnaise depuis 2004, a été expulsée samedi dernier par le Préfet de Côte d’Or, aux ordres du ministre de la rafle et du drapeau, parce qu’elle n’avait pas de papiers. Ainsi lui a été dénié le droit de mener la vie libre et digne qu’elle se choisissait ;

Parce que la préfecture de Saône et Loire, aux ordres de même ministre, continue à mettre son veto à la régularisation d’Aboya Gbedje et de la famille Tadevocian, et à leur imposer la peur ;

Parce que nous voulons un autre monde et une autre société que celle qui écrase actuellement les étrangers « sans-papiers » comme tous les pauvres, parce que nous sommes solidaires de celles et ceux qui, à côté de nous, sont la cible de la traque ;

Montrons ensemble notre détermination et notre solidarité en participant au :

Cercle de Silence

A Chalon Sur Saône

Samedi 9 mai à 15h

Place de Beaune

**********************************************************

Cercle de silence

Samedi 14 Mars

15 h

Chalon Sur Saône

Place de Beaune

(face monoprix)

allons nous laisser passer sans rien dire l’expulsion de Ogima tsasa nduka, la casse d’une famille et la fabrication d’un orphelin ? En France, des infâmies comme celle-ci sont aujourd’hui quotidiennes, voulons nous que ça continue ?

Allons nous souffrir que la famille Tadevocian, honteusement deboutee du droit d’asile, reste sans droit, dorenavant expulsable de son logement et sans ressources ? exigeons sa régularisation par le Préfecture, et sa prise en charge en attendant !

allons nous tolérer que Aboya G., a qui un visa a été refusé pendant des annees, reste menace d’expulsion, interdit de vie en famille, et lycéen clandestin ? lui aussi doit être régularisé par la préfecture !

Partout, mettons tout en œuvre pour ruiner l’intolérable politique de Besson / Sarkozy !

Ce site à reçu 283183 visites dont 104 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 93 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs