· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Accès direct
Le New York Times s’insurge contre les tests ADN.

Article mis en ligne le 23 octobre 2007 par Webmaster  

L’éditorial du New York Times (DR).

(JPG)

Dans un éditorial au vitriol, le quotidien dénonce une loi « abjecte » qui rappelle certaines « notions pseudo-scientifiques » utilisées par les nazis et la France de Vichy.

F.V. LIBERATION.FR : lundi 22 octobre 2007

La loi sur l’immigration et ses tests ADN pour le regroupement familial suscitent toujours l’émoi, jusqu’aux Etats-Unis. Dans un éditorial au vitriol, paru hier sous le titre « Bigoterie pseudo-scientifique en France », le New York Times cloue au pilori la loi que l’Assemblée nationale doit entériner demain par un vote solennel.

« Les questions d’immigration réveillent les pires instincts des hommes politiques qui devraient être plus raisonnables », commence le quotidien américain. S’il reconnaît que l’utilisation des tests ADN « peut être utile pour établir la culpabilité ou l’innocence » dans une affaire criminelle, il précise que « cela n’a rien n’a y faire dans une loi sur l’immigration ».

Puis l’éditorialiste du New York Times attaque fort : s’étonnant que les politiques français ne soient pas plus attentifs aux leçons de leur histoire, il rappelle que « sous les occupants nazis et leurs collaborateurs de Vichy, des notions pseudo-scientifiques de descendance pure avaient été introduites dans le droit français avec les conséquences tragiques que l’on connaît. »

« Alors qu’il est lui-même le fils d’un immigré hongrois, M. Sarkozy s’est fait un nom politique avec ses critiques acerbes sur les immigrés récents, et notamment les Arabes d’Afrique du nord », rappelle le quotidien. Critiques qui « l’ont aidé à gagner les voix qui se reportaient habituellement sur les extrêmistes comme l’éternel candidat à l’élection présidentielle, Jean-Marie Le Pen ».

Reprochant au président français de ne pas être intervenu pour retirer cette loi, le journal de sensibilité démocrate lui inflige pour conclure cette cinglante saillie : « M. Sarkozy veut être considéré comme un homme d’Etat. Qu’il agisse en tant que tel. »

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 278011 visites dont 45 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 93 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs