· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Accès direct
Le p ?re de Nephtali, 15 mois, risque l’expulsion.
La France se mettra-t-elle, une fois de plus, en infraction avec la convention internationale des droits de l’enfant ?

Article mis en ligne le 25 janvier 2009 par Webmaster  

Irène est française, le père de son enfant est en instance d’expulsion.

Nephtali est né en octobre 2007. En avril 2008, sa mère Irène obtient la nationalité française.

(JPG)

Malgré de nombreuses démarches, l’enfant reste congolais , comme son père, comme sa mère lorsqu’elle a accouché. Aujourd’hui, Ogima est menacé d’expulsion, il a été arrêté par la police à Montceau, qui le guettait.Transféré à Roissy, il attend d’être jugé et expulsé pour le Congo RDC , qu’il a quitté en 1990, soit plus de 18 ans ! Il n’a plus aucune attache dans ce pays dévasté par la guerre civile.

Une fois de plus, l’Etat français prend le risque de se mettre en infraction avec la CONVENTION EUROPEENNE DES DROITS DE L’HOMME et la convention internationale des droits de l’enfant signée par la France le 7 aout 1990 (Article 7 : l’enfant a le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux Article 8 : les états parties s’engagent à préserver ses relations familiales Article 9 Les états parties veillent à ce que l’enfant ne soit pas séparé de ses parents et briser les liens familiaux reconnus par cette convention.

Irène va se retrouver seule pour élever son fils, dont le père sera en danger au Congo.

Nephtali, congolais de mère française, est déjà promis à une bagarre permanente contre l’administration française.

Il n’a pas deux ans.

Ce site à reçu 283296 visites dont 100 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 94 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs