· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 28 mars 2007 par Webmaster
Publié le 8 octobre 2006 par Webmaster
Accès direct
Non ? l’acharnement ! Et Lettre ouverte ? la pr ?f ?te.

Article mis en ligne le 16 juin 2007 par Webmaster  

pour ceux qui ne trouvent pas la renaissance sur leur secteur...

vous pourrez apprécier le cynisme de la préfecture...

(JPG)

Pour télécharger cliquer sur pdf

PDF - 601.3 ko

******************************************************************************

samedi 16 juin 2007 jsl :

AFFAIRE MAYUMA Lettre ouverte à la préfète

Le Réseau éducation sans frontières (RESF) a envoyé une lettre ouverte à la préfète suite à l’affaire de Florence Mayuma, cette mère de famille expulsée du CADA de Digoin, interpellée et envoyée au centre de rétention administrative. « Par le jugement du 8 juin 2007, le tribunal administratif de Lyon à cassé l’obligation de quitter le territoire français (OQTF) que vous aviez pris à l’encontre de Mme Mayuma, et de ses deux enfants de trois et cinq ans. Vous savez, par ailleurs, que Mme Mayuma est enceinte de cinq mois. Au regard de notre justice, Madame Mayuma n’est pas aujourd’hui en situation irrégulière sur notre territoire. Or cette famille est aujourd’hui à la rue, le centre qui l’accueillait ne l’a pas réadmise. Est-il exact, Madame la préfète, que sur vos ordres, ou ceux de vous services, peu nous importe, il a été donné comme consigne, au ’115’, chargé de l’accueil d’urgence des gens sans domicile, de ne pas prendre en charge cette famille à compter du 11 juin ? Est-il exact, Madame la préfète, que l’État français laisse aujourd’hui, volontairement, sans domicile une famille composée d’une femme enceinte de deux enfants en bas âges ? Nous attendons de votre part un démenti formel et rapide, sous forme d’une solution durable d’hébergement et d’une prise en compte digne et humaniste pour cette mère et ses enfants. »

http://www.lejsl.com/actu/setl/20070616.JSA0188.html

*****************************************************************

Mme Mayuma enceinte de 5 mois, et ses deux enfants de 3 ans et 5 ans scolarisés à Digoin subit un acharnement inimaginable de la part de la Préfecture de Saône et Loire.

Est- ce parce que le Tribunal Administratif a remis en liberté Mme Mayuma après 5 jours en centre de rétention ?

Est-ce en prévision d’une nouvelle tentative d’expulsion ?

Toujours est-il que la Préfecture a intimé l’ordre de na pas loger Mme Mayuma, au 115, service d’urgence pour les sans domiciles et à la Mairie de Digoin qui aurait pu trouver une solution.

Comment peut-on accepter que le représentant de l’Etat dans notre département agisse volontairement pour qu’une mère et ses enfants soient à la rue ?

LE RESF de Saône et Loire ne l’accepte pas et n’accepte pas ces méthodes insupportables et vous invite à soutenir Mme Mayuma et ses enfants en se rassemblant :

Nous avons prévu une réunion du RESF 71

à DIGOIN

le MERCREDI 20 JUIN

à 20 heures.

salle des fêtes de Digoin

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 283183 visites dont 92 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 93 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs