· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Accès direct
Plusieurs ann ?es d’errance .

Article mis en ligne le 21 octobre 2008 par Webmaster  

G., 33 ans, a très peur elle aussi. Issue d’une famille africaine -

G. ne souhaite pas dévoiler sa nationalité -, elle milite très jeune pour la cause de ses semblables, opposés au pouvoir en place : « J’ai milité pour les chrétiens de mon pays. Mon père a un parcours de haut fonctionnaire et ma famille, engagée politiquement, a connu des morts, des viols, des réfugiés... » Lors de ses études, G. prend position. Et doit s’exiler en Italie où elle obtient le statut de réfugiée politique en 2000.

Elle se marie, a deux enfants. Elle mène une vie rangée sauf qu’en 2004, elle ose prendre publiquement la parole lors d’une réunion organisée par des dirigeants de son pays en visite en Italie.

Dès lors, elle est menacée, reçoit des lettres anonymes : « J’ai été obligée de fuir encore une fois. Je suis allée en France chez un membre de ma famille à Albi, sans prendre le temps de porter plainte, de passer par le consulat... » D’où une fin de non-recevoir de la préfecture d’Albi.

G. part à Paris, puis arrive à Chalon début 2007 où réside un autre membre de sa famille. Elle a un troisième enfant. Mais faute de papiers et de preuves concernant les persécutions dont elle a été victime, elle n’obtient jamais gain de cause et reçoit une OQTF le 19 septembre dernier.

Son mari tente actuellement de la rejoindre. Deux des trois garçons de G., sont scolarisés à Chalon, la famille étant hébergée au foyer Adoma : « J’ai encore peur pour ma vie. J’ai pris du recul par rapport à la politique. A un moment, il faut dire stop. Ce qui m’importe aujourd’hui, c’est que mes enfants sont bien, que j’obtienne des papiers et que je puisse travailler. j’ai un bac + 4 et je parle quatre langues ! J’ai beaucoup perturbé ma famille. Je veux maintenant vivre normalement. »

(JPG)

À cause de ses prises de position politique, G. a dû fuir son pays d’origine. Deux de ses trois enfants sont scolarisés à Chalon

L’article papier :

JPG - 1.3 Mo

JSL lundi 20 octobre 2008

Ce site à reçu 272429 visites dont 63 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 86 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs