· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 28 mars 2007 par Webmaster
Publié le 8 octobre 2006 par Webmaster
Accès direct
Rentr ?e 2013 : tout baigne !

Article mis en ligne le 3 octobre 2013 par Webmaster  

Nous irons prochainement en préfecture si on veut bien nous y recevoir et je propose que nous amenions une caisse de champagne pour fêter le fait que, n’en déplaise aux esprits grincheux, tout va pour le mieux dans le meilleur des modes. En voici quelques preuves récentes :

Ce qui nous donne bonne conscience à tous, c’est les décisions de l’OFPRA, un critère qui permet de constater que parmi les demandeurs d’asile on compte 95 % de touristes qui sont d’aimables blagueurs dont on ne saurait prendre les plaintes au sérieux. Bon il arrive quand même parfois que l’OFPRA donne d’emblée l’asile : voyez mademoiselle Inna Shevchenko dont s’inspire notre Marianne postale. Il arrive aussi qu’un président de CNDA casse la décision de l’OFPRA et démontre que l’officier a moins fait un travail de protection qu’un travail de procureur mais c’est marginal. Il est vrai que, devant la CNDA, mieux vaut être journaliste au KOSOVO que citoyen lambda.

Ce qui nous réjouit ce sont ces deux rapports récents l’un par les USA et l’autre par l’Europe attestant qu’il n’y a plus de discrimination à l’égard des personnes d’origine azérie en Arménie. C’est la condition nécessaire et suffisante pour que la CNDA rejette tous les dossiers invoquant cette situation. et la référence à ces textes figure systématiquement dans les attendus. Ceci suppose ou qu’il n’y a plus de personnes d’origine azérie en Arménie, ou qu’Arménie et Azerbaïdjan ont signé un traité de paix. Tiens donc, cela m’avait échappé. Et voilà un certain nombre de familles qui n’ont plus rien à faire chez nous. Nous n’aurons plus à nous en préoccuper, c’est perdu par principe pour elles.

Toute personne qui a été "dublinée" et qui revient en France après un certain temps peut redemander l’asile. La règle est à présent chez nous de la traiter en prioritaire dans tous les cas et quelles que soit les persécutions invoquées pour justifier ce retour.

Une personne prioritaire présente un double intérêt : on va éviter de la loger elle et ses enfants. Et si par exception elle trouve place en CHRS ou à l’hôtel , elle est tenu, dès l’entrée, de signer un engagement de vider les lieux 30 jours après la réponse OFPRA négative ( des réponses positives vous en connaissez, vous ?). Avec ce contrat, le logeur pourra exiger des tribunaux la sortie des récalcitrants.

J’ai eu connaissance récemment d’un logiciel nouveau au lycée qui ne permettait pas d’inscrire un élève qui n’a pas de passé scolaire en France. Pour peu que cela se généralise et nous n’aurons plus à nous embêter avec des plus de 16 ans qui ont l’outrecuidance de vouloir reprendre des études en France.

Plein emploi chez les conducteurs de bull-dozers. On démantèle les bidon-villes. Un habitant de Belgrade me racontait récemment que l’on rasait les baraques trop près des grands axes car des touristes de passage étaient tentés de filmer. Mauvaise image pour la Serbie. Mieux valait donc repousser le problème vers des lieux plus discrets. J’ai bien, dit Belgrade. Toute ressemblance avec la région de Paris serait purement fortuite. La liste des bonnes nouvelles reste ouverte ...

Ce site à reçu 283183 visites dont 93 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 93 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs