· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Accès direct
Texte lu ? la soir ?e de concerts organis ?e par Chalon Oxyg ?ne que RESF remercie chaleureusement.

Article mis en ligne le 14 janvier 2009 par Webmaster  

Nous tenons tout d’abord à remercier Chalon Oxygène car la recette de cette soirée est destinée au Réseau Education sans Frontières.

RESF, quel est son rôle ? Son rôle principal, c’est de lutter fermement contre les lois et les politiques mises en place, qui font que : L’immigration est devenue un délit, Le sans-papier est considéré comme un délinquant, Ceux qui aident les sans-papiers sont donc des hors la loi, Le droit d’asile est aujourd’hui bafoué tous les jours en France comme dans toute l’Europe.

RESF, c’est aussi l’accompagnement des familles et des jeunes scolarisés, dans leurs démarches, pour leur régularisation, et dans le dédale administratif. C’est aussi l’organisation d’un réseau de lutte et de solidarité autour d’eux.

La chasse aux sans-papiers a pris une vitesse de croisière en France : 26000 expulsions en 2008, 30000 prévues en 2009, avec leur cortège de rafles à la sortie des métros, d’arrestations musclées des personnes seules ou des familles à leur domicile au petit matin, d’enfermement dans des camps de rétention situés en général derrière les aéroports, d’expulsion vers le pays d’origine par avion, parfois attachés au siège !

Certains de ces immigrés sans-papiers sont installés ici depuis de nombreuses années, leur famille est ici parfois, ils sont nos voisins, nos amis, ils travaillent, paient des impôts, ont une vie sociale. Une fois expulsés, ils se retrouvent dans un pays où personne ne les attend. D’autres de plus en plus nombreux ont fui la misère, la guerre, la mafia, les épurations ethniques et ont cru trouver asile chez nous. Ils ont tout laissé derrière eux : famille, maison, amis, travail... Les expulser c’est criminel !

A Chalon, plusieurs familles sont en danger ainsi que deux jeunes majeurs scolarisés dans les établissements scolaires de la ville.

Nous vous appelons tous à ne jamais accepter ces lois abominables.

Nous vous appelons donc :

A participer comme vous le pouvez à notre action : En laissant vos coordonnées pour être appelé en cas d’expulsion, ou pour vous tenir au courant de nos actions, A participer à nos cercles de silence le deuxième samedi du mois à 15h place de Beaune, nous en faisons un demain. Ou en nous rejoignant dans notre combat. Nous nous réunissons tous les mardis à la maison des associations à 19h.

Stop à cette politique sordide et honteuse ! Ras le bol de la France et de l’Europe forteresse ! Respect du droit d’asile ! Une seule loi, celle des droits fondamentaux ! Nous voulons des ponts pas des murs !

(JPG)
Ce site à reçu 277809 visites dont 101 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 92 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs