· RESF 71

RESF 71
Réseau Education Sans Frontière de Saône-et-Loire

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 28 mars 2007 par Webmaster
Publié le 8 octobre 2006 par Webmaster
Accès direct
l’interpellation de la famille Mudiangani/Tshibwabwa

Article mis en ligne le 25 octobre 2006 par Webmaster  

Monsieur le Préfet de la Marne 1 rue de Jessaint 51036 Châlons-en-Champagne cedex

Monsieur le Préfet

Par la présente, nous tenons à protester avec la plus grande vigueur sur la façon dont s’est produite ce matin, 24 octobre 2004, l’interpellation de la famille Mudiangani/Tshibwabwa pour les conduire en rétention administrative à Rouen.

La police est arrivée à leur domicile vers 5h30. Un des enfants qui était déjà levé pour faire ses devoirs est allé ouvrir lorsqu’on a sonné. La police est alors entrée. Lorsque M. Mudiangani a voulu appeler son avocat, la police lui a arraché le téléphone des mains. Puis ils l’ont descendu, menotté, et avec quelques coups et insultes, poussé jusqu’à leur véhicule. Vingt minutes plus tard, ce fut au tour de Christian, puis de Naomie, les plus grands des quatre enfants (élèves en 4ème et 5ème au collège Colbert), l’un et l’autre menottés, pleurant et criant.

Ensuite ce fut les plus jeunes, élèves de maternelle à l’école Gallieni, Ephraïm et Séphora qui, selon un témoignage, aurait elle-même été un moment menottée. Enfin, avec beaucoup de difficultés, car elle ne se laissait pas faire, ce fut le tour de Mme Betty Tshibwabwa.

Les témoignages recueillis sur place laissent penser qu’il y a eu des comportements violents. Les policiers ont cherché à la maîtriser sans ménagements jusqu’à ce qu’elle leur dise être enceinte de 7 mois. La voyant proche de faire un malaise, ils ont fait appel aux pompiers.

Ils ont aidé à la descendre en la portant, dans un état pour le moins de grande faiblesse, jusqu’au camion de police. Elle se plaignait de douleurs, réclamant que l’on fasse doucement.

Les marques de la violence de cette intervention sont encore visibles sur place : carreau de la porte d’entrée de l’immeuble cassé, volet de la fenêtre du balcon posée sur les boites à lettre après sa chute du 4ème étage. Sans parler des traumatismes des enfants, adolescents et adultes présents dans l’immeuble, telle cette voisine, tellement effrayée par les cris de la femme et des enfants qu’elle a appelé la police.

La famille est arrivée vers 9h30 au commissariat de Reims où tous, enfants compris, ont été mis en cellules de détention (et non de rétention).

Un commissaire a dit à M. Mudiangani qui réclamait son avocat que celui-ci était avec Mme Tshibwabwa, qu’il venait de partir et que tout était arrangé. Il a tenu le même discours à Mme Tshibwabwa. Il s’est avéré, qu’il n’y a jamais eu d’avocat sur place.

Vers 10 h 30, ils ont été conduits au centre de rétention de Rouen, où ils sont arrivés vers 15 h 00.

Vers 17 h 00, souffrant de contractions suite aux coups reçus le matin, Mme Tshibwabwa a été conduite à l’hôpital de Rouen.

Comme vous le savez, Madame Tshibwabwa étant enceinte de 7 mois, ne saurait être transportée par avion.

Par ailleurs, un recours devant la Commission des Recours des Réfugiés a été déposé et est en cours d’examen. Dans ces conditions, nous demandons qu’il soit mis fin dans les délais les plus brefs à la rétention administrative de cette famille et que l’APRF les concernant soit abrogé.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de nos salutations distinguées.

Protestations ;

Il faut envoyer au Secrétaire Général de la Préfecture, Raymond LE DEUN,

soit par télécopie au 03 26 26 11 33,

soit par internet : secretairegeneral@marne.pref.mi

raymond.le-deun@marne.pref.gouv.fr

Ministère Intérieur :

Tel 01 40 07 60 60 fax 01 40 07 21 09

fax Secrétaire général : 01 40 07 13 90

Minist Intérieur C. Guéant claude.gueant@interieur.gouv.fr

Minist Intérieur G. Larrivé sec.larrive@interieur.gouv.fr

Minist Intérieur M. Tandonnet sec.tandonnet@interieur.gouv.fr

RESF Marne

1 place Paul Claudel, 51100 Reims

Contacts : 06 64 41 57 67 ou jlassaux@club-internet.fr

Pour RESF Reims,

Jacky LASSAUX

Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)
Ce site à reçu 272648 visites dont 47 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 126 visites.  Moyenne : 87 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs